Quels remèdes de grands-mères fonctionnent vraiment contre les ronflements ?

Femme n'arrivant pas à dormir à cause des ronflements de son compagnon

Souvent appelés remèdes de grands-mères et vus partout sur le web, les balles de tennis attachées dans le dos et autres cuillères d’huile d’olive avant d’aller dormir promettent de vous empêcher de ronfler facilement et rapidement. Mais sont-ils vraiment efficaces pour retrouver des nuits tranquilles ?

 

Tour d’horizon des méthodes dont vous avez entendu parler (ou pas) un peu partout sur le net…

 

  • Chanter pour arrêter de ronfler

D’après une étude publiée dans l’International Journal of Otolaryngology and Head & Neck Surgery de 2013, le simple fait de chanter quelques minutes chaque jour limiterait les ronflements.  93 personnes souffrant de ronflement ou d’apnée légère à modérée du sommeil ont suivi le test. Un professeur de chant a conçu des exercices vocaux qu’ils ont suivi à raison de 20 minutes par jour. Les résultats montrent que les participants ont vu la fréquence de leurs ronflements diminuer au bout de 3 mois. Cependant, leur intensité est restée sensiblement identique.

 

Alors, efficace ou pas ? Oui… et non. Chanter est toujours une bonne idée et peut vous aider à remuscler votre pharynx. Cependant, cette technique ne peut pas constituer à elle seule une solution pour arrêter de ronfler.

 

  • Mettre une balle de tennis dans son dos

 

L’apnée du sommeil et le ronflement sont plus fréquents chez les personnes qui dorment sur le dos avec le visage vers le haut. En effet, d’après une étude clinique sur 554 patients, 56 % des apnéiques souffrent en réalité d’apnée du sommeil « positionnelle », dépendant de la position. Ils ont deux fois plus d’apnées lorsqu’ils sont couchés sur le dos plutôt que sur le côté. Pour remédier à ce trouble positionnel, le Dr Hertoghe conseille d’éviter la position couchée sur le dos et de dormir sur les côtés.

De plus, les yogis enseignent que la meilleure position pour dormir est lorsque le corps se repose sur l’un des côtés, en particulier sur le côté gauche, car il permet à l’estomac de se poser plus près du matelas. Quand on dort sur le côté droit, l’estomac est surélevé et tombe, créant ainsi une tension interne dans le ventre qui interfère avec le sommeil.

Pour éviter de dormir sur le dos, il est souvent conseillé d’adopter l’astuce suivante :

Au milieu de votre dos de pyjama, cousez une petite poche dans laquelle vous glisserez une balle de tennis. Chaque fois que vous essayerez de dormir sur le dos, la balle vous fera mal et vous incitera à changer de position.

Efficace ou non ? Oui ! Mais le plus souvent inconfortable pour le ronfleur. Le Dr Hertoghe conseille plutôt de s’efforcer de dormir dans la position du fœtus, la tête baissée, le dos légèrement courbé avec une ou deux jambes relevées. Cette position permet une meilleure respiration et une obstruction limitée des voies aériennes.

  • Avaler de l’huile d’olive avant d’aller dormir

L’usage d’huile d’olive constituerait une astuce naturelle pour éviter les ronflements. Pour profiter des bienfaits de cette huile, il est souvent conseillé d’ingérer 2 à 3 cuillères à soupe d’huile d’olive, chaque soir avant de dormir. Cette huile aiderait les tissus des voies respiratoires à s’assouplir, permettant ainsi à l’air de passer plus librement.

 

Alors, efficace ? Non, sauf si vos ronflements sont dus à une trachéite ou à une maladie chronique asséchant votre trachée et votre gorge. De plus, cette méthode s’attaque aux symptômes et non à la cause réelle de vos ronflements, qui peuvent s’aggraver avec le temps.

 

  • Surélever votre tête

 

Cette technique peut être salutaire chez certaines personnes, dégageant les voies respiratoires. Pourquoi ? Le Dr Besnainou, médecin ORL à Paris, explique que dormir à plat peut pousser le nez à se boucher par le retour veineux et la langue à basculer en arrière, deux facteurs qui vont obstruer les voies respiratoires et donc entraîner un ronflement.

 

Comment faire ? Tout d’abord, choisissez soigneusement votre oreiller : celui-ci doit soutenir correctement vos cervicales et ne pas s’affaisser, afin que votre tête soit bien positionnée tout au long de la nuit. Nous vous conseillons de choisir une valeur sûre, comme les oreillers Huyder Nature fabriqués en France et garantis 10 ans. Ensuite, vous pouvez surélever votre tête de lit pour un effet décuplé.

 

  • Stimuler les méridiens des voies respiratoires

 

Médecine millénaire utilisée pour soulager de nombreux maux, l’acupression, ou acupuncture sans aiguilles, séduit de plus en plus de gens qui souhaitent arrêter de ronfler ou tout simplement mieux dormir. Cette technique consiste à stimuler les méridiens correspondant aux voies aériennes supérieures afin de libérer le passage de l’air.

 

La bague anti-ronflement Good Night utilise cette méthode dont l’efficacité sur la réduction ou la suppression des ronflements a été démontrée cliniquement. En effet, une étude randomisée en double aveugle contre placebo conduite en 2013 à l’Aspen Clinical Research de Grande-Bretagne a démontré l’efficacité de l’anneau Good Night sur plus de 85% des participants.

 

Le scientifique et chercheur Danny McCamlie, responsable de l’étude a déclaré : « En 30 ans, nous n’avions jamais croisé un produit non invasif destiné à réduire le ronflement qui ait un effet significatif, jusqu’à ce que nous testions la bague anti-ronflement Good Night. »

Ces résultats ont également été appuyés dans le rapport du 24 septembre 2016 par un essai sur un panel de 136 utilisateurs.

 

Alors, bonne idée ou non ? Oui ! D’autant plus que la bague Good Night bénéficie d’une garantie satisfaction de 30 jours. Si jamais vous n’étiez pas satisfaits, vous êtes remboursés.

 

 

Avez-vous testé d’autres astuces qui vous ont permis de mieux respirer ?

Quels Remèdes de Grands-Mères fonctionnent vraiment contre le Ronflement?